entete

 

A la croisée des chemins….
                  Le 22 septembre 2007 à Gillonnay, à l’invitation de l’ARA des Amis de St Jacques, 74 jacquets se sont retrouvés pour une journée de marche entre Pommiers de Beaurepaire et Montgontier où a été inaugurée la stèle qui marque la jonction, en Isère, du chemin Genève –Le Puy et de celui qui rejoint Arles.

Plusieurs personnalités nous ont fait l’honneur de leur présence :
Le Maire de Gillonnay, Monsieur Didier, et son adjoint Monsieur Perrot,  Monsieur JP Barbier, conseiller général,  ainsi que  Monsieur et Madame Gantelet, parents de l’artiste qui a conçu cette œuvre magnifique en inox brossé, ouvrant, dans l’évidage de sa coquille,  à la fois sur la plaine de l’Isère et sur une « page » de chemin à écrire, à choisir…

L’aventure de cette stèle a commencé en 2003 lorsque Henri Jarnier
- dont le profil est gravé au bas de la stèle -  a contacté Monsieur Didier et Monsieur Perrot pour implanter ce monument à la croisée des 2 chemins sur la commune de Gillonnay. L’autorisation donnée, le projet est resté en gestation jusqu’en juillet 2006, date à laquelle la municipalité a émis un avis favorable pour la réalisation du terrassement et la construction du socle en galets roulés du pays. Henri Jarnier a confié alors le suivi du dossier à Danièle Hardy, déléguée départementale de l’Isère. La concrétisation est lancée : construction du socle, fabrication  et implantation de la stèle  le 16 août 2007, témoin du savoir faire et de la foi des pèlerins du XXIème siècle.

A la croisée des chemins….
                  Nous avons accueilli un groupe de théâtre et danse courtoise «  Les Damoiseaux », ainsi que le groupe de musique qui les accompagne « La Bise du Connest », originaires de la région de Grenoble. Avec la luxuriance de leurs costumes et au rythme du tambourin et de la mandoline, ils ont donné couleur et fête à ce temps d’inauguration. Les interventions d’Henri Jarnier, au nom du Président de l’ARA des Amis de St Jacques, Maurice Depaix , les paroles simples et profondes  du maire de Gillonnay  ont marqué les cœurs, les esprits, les mémoires….

A la croisée des chemins
                  Ingrid, une jeune pèlerine de 20 ans, venue d’Autriche, a été notre lumineuse marraine du jour et a dévoilé ce livre majestueux.
Un repas et une soirée festive ont clôturé cette journée intense : les comédiens de la troupe ont  illustré avec vivacité et truculence les 7 péchés capitaux, gravés sur le tympan de l’abbatiale de Conques. Leur génie créatif et leur expression spontanée ont provoqué rires et applaudissements. L’invitation aux danses courtoises n’a pas effrayé les marcheurs fatigués qui ont retrouvé jambes et entrain !

A la croisée des chemins
                  et  pour l’avenir……Henri Jarnier nous a proposé un nouveau projet ! Dans ses périgrinations, il a découvert, à La Côte St André, une petite niche à statuette vide, à l’angle d’une façade. Il y verrait bien un Saint Jacques « moderne »…. Et voilà ! Du neuf à inventer, encore !

 

Retrouvez les photos de l’installation de la stèle en cliquant ICI ……….